Les FA de Saraa : Sarah D. et ses premières expériences en partage

, par  Pascale , popularité : 33%

En septembre 2023, Sarah, guidée par son amour des animaux et son histoire personnelle, a décidé de franchir le pas : elle sera famille d’accueil ! C’est ainsi qu’elle est venue rejoindre notre équipe.

Nous avons eu l’idée de lui donner la parole afin qu’elle témoigne de ses premières expériences avec les chats que nous allons lui confier.

Premier entretien Janvier 2024

Bonjour Sarah, peux-tu te présenter brièvement ?
J’approche de la trentaine. Je vis dans l’Eure. A la maison, j’ai 2 chats, Shanna, la « mégère » de 10 ans et Onyx, 1 an et demi.

Shanna et Onyx

Si la première préfère se mettre en retrait par rapport aux chats que j’accueille, il est en autrement de la

Les œufs colorés de mes poules !

seconde qui a tendance à être très collante et se comporte comme une petite maman.
J’ai également des poules et des canards. Et curiosité : mes poules font des œufs colorés !

Quelles ont été tes motivations pour devenir fa ?
Sauver des animaux est pour moi une histoire de famille. Cela me renvoie à des épisodes de mon enfance et à ma mère. Elle et moi, nous sommes souvent venues en aide à des chats en détresse. Je n’oublie pas non plus mon grand-père qui était aussi très impliqué dans ces sauvetages, ainsi que ma petite sœur qui est famille d’accueil depuis plusieurs années.
Après le décès récent de ma mère, j’ai voulu concrétiser le rêve que j’avais dans la tête depuis très longtemps : devenir à mon tour famille d’accueil. J’ai cherché les associations existantes dans mon département et je suis tombée sur Saraa.

Le projet de devenir FA a donc été mûrement réfléchi. D’autant plus que mon compagnon m’a soutenue dans ce projet. Il est en effet lui aussi très impliqué et il m’aide beaucoup ; on peut dire que nous formons un binôme de FA !

Je suis devenue ainsi officiellement FA de Saraa à la rentrée 2023. J’ai d’abord accueilli un chaton qui n’est resté que 2 semaines (les chatons sont très vite adoptés), nommé Uprise.

Puis, ce fut le tour d’Ulika, une jeune minette de 6 mois qui est restée à la maison pendant plus de 2 mois.

Ulika et Onyx

Comment s’est passé l’accueil d’Ulika ?
J’ai dû faire sa quarantaine, ce qui est très contraignant, il faut le reconnaître. Puis, je l’ai amenée chez le vétérinaire pour un bilan de santé, la stérilisation, les tests et son identification. Tous les frais sont pris en charge par l’association : je n’ai rien eu à payer.
Ulika est une minette adorable, espiègle et très joueuse. Nous nous sommes attachés très vite à elle.

Avec ton compagnon, vous avez une maison avec jardin. Quelles sont les dispositions que vous avez prises afin les chats en accueil ne sortent pas ?
Oui, c’est une condition d’accueil avec Saraa, comme d’ailleurs la plupart des associations.
Avec mon compagnon, nous avons sécurisé deux fenêtres avec un filet spécial. Grâce à ces fenêtres sécurisées, Ulika et Uprise ont pu observer le jardin et les poules !

Onyx à l’une des fenêtres sécurisées
(En arrière plan, on distingue les animaux de nos voisins : un spectacle que nos chats adorent observer)

Comment te prépares-tu au départ d’Ulika ?
C’est sûr que je vais pleurer. Même pour le chaton qui n’est resté que 2 semaines chez moi, j’ai été très émue au moment de sont départ !
J’ai toujours fait comme si Ulika était l’un de mes chats. Je l’ai aimée de la même façon que les miens, même si je sais qu’elle ne va pas rester. Pour moi, c’est important que les chats que j’ai en accueil se sentent chez eux avant de trouver une famille pour la vie.
Je me suis donc très attachée à ma petite Ulika et je sais que son départ va être douloureux pour moi.
En tant que FA, je recevrai les futurs adoptants, je leur présenterai Ulika. Et s’ils ont le coup de cœur, après avoir validé la procédure d’adoption, ils viendront la chercher quelques jours plus tard et ça sera son départ définitif vers sa nouvelle vie.

Quelques jours après notre entretien, Ulika a été adoptée...Je reviens donc vers toi pour savoir comment s’est passée la séparation et comment tu vois ton avenir de famille d’accueil sur le court terme
La petite Ulika à été renommée Vaiana et elle a maintenant une jolie famille, dont une enfant et un autre chaton avec qui elle peut faire la bagarre !
Pour en revenir à mon ressenti : J’ai adoré prendre soin d’elle. Le seul point négatif a été la période de pré-adoption durant laquelle j’ai été très angoissée à l’idée de la voir partir. Mais j’ai vite été mise en contact avec ses adoptants qui ont sur me mettre en confiance. Sans oublier les paroles rassurantes d’Isabelle, ma référente de l’association.
Après son départ, j’ai reçu des photos d’elle dans sa famille et c’est la meilleure des récompenses.
J’attends maintenant avec impatience de pouvoir faire de nouveaux accueils, afin de sauver de nouveaux petits bouts !

Merci Sarah et à bientôt pour suivre la suite de tes aventures en tant que famille d’accueil !

Soutenir par un don